Parutions

p. 20

Référence(s) :

Back, Michele. 2016. Transcultural Performance. Negotiating Globalized Indigenous Identities. Palgrave MacMillan

Constantin de Chanay, Hugues, Yannick Chevalier & Laure Gardelle (éds.). 2017. Mots. Les langages du politique, n° 113. « Écrire le genre »

Manfredi, Stefano. 2017. Arabi Juba : un pidgin-créole du Soudan du Sud. Peeters Publishers

Citer cet article

Référence papier

« Parutions », Langues et cité, 28 | 2017, 20.

Référence électronique

« Parutions », Langues et cité [En ligne], 28 | 2017, mis en ligne le 04 mars 2022, consulté le 29 mai 2022. URL : https://www.languesetcite.fr/314

Back, Michele. 2016. Transcultural Performance. Negotiating Globalized Indigenous Identities. Palgrave MacMillan

S’appuyant sur un travail ethnographique mené auprès de musiciens équatoriens et de leur famille, ce livre analyse le devenir des langues autochtones, minoritaires, dans la mondialisation. Il cherche à montrer l’intérêt des pratiques artistiques « transculturelles » dans la préservation de la diversité linguistique et des langues minoritaires en particulier.

Constantin de Chanay, Hugues, Yannick Chevalier & Laure Gardelle (éds.). 2017. Mots. Les langages du politique, n° 113. « Écrire le genre »

Depuis plusieurs années, en France notamment, l’égalité des droits entre femmes et hommes est régulièrement réaffirmée par les textes réglementaires et les revendications féministes. Or ce discours politique ne se traduit pas que dans les lois et les pratiques économiques : il passe aussi par une politique du discours, en particulier via le recours à des protocoles rédactionnels rendant visible la présence des femmes dans l’écriture (Circulaires du Premier Ministre, 11 mars 1986, 6 mars 1998, articles L-1132-1 et 5321-2 du Code du travail, article 25-1 du Code pénal). La volonté d’égalité implique alors une représentation équilibrée du masculin et du féminin dans les discours, soit par des essais de neutralisation (dont le fameux et désormais contesté « masculin générique »), soit par des graphies innovantes qui assurent la coprésence des formes (é.e, éE, é(e), etc.). Mais comment mettre concrètement en pratique cette plus grande égalité des genres, en France, en l’absence de recommandations institutionnelles fortes ? Et refuser les nouvelles formes graphiques signifie-t-il une hostilité à l’agenda égalitariste ? C’est à ces procédés et à leurs implications linguistiques et politiques que ce numéro de Mots sera consacré.

Manfredi, Stefano. 2017. Arabi Juba : un pidgin-créole du Soudan du Sud. Peeters Publishers

Cet ouvrage constitue la première grammaire descriptive du pidgin-créole à base lexicale arabe nommé árabi júba (en français : arabe de Juba). À ce jour, l’árabi júba est à la fois la principale langue véhiculaire du Soudan du Sud et la première langue vernaculaire de Juba, la capitale du pays. Bien que cet idiome fournisse un important élément d’identification nationale, il ne fait l’objet d’aucune planification linguistique par l’État. Cette description est destinée à délimiter une série de catégories grammaticales susceptibles de donner lieu à des comparaisons typologiques fructueuses et elle est développée en conformité avec une approche empirique fondée sur l’analyse des données originales collectées sur le terrain. L’étude adopte une perspective de synchronie dynamique qui prend en considération un ensemble de facteurs sociaux intervenant sur la variabilité.