Langue et culture franciques : quelques dates importantes

p. 6-7

Citer cet article

Référence papier

« Langue et culture franciques : quelques dates importantes », Langues et cité, 25 | 2014, 6-7.

Référence électronique

« Langue et culture franciques : quelques dates importantes », Langues et cité [En ligne], 25 | 2014, mis en ligne le 09 juin 2023, consulté le 05 mars 2024. URL : https://www.languesetcite.fr/397

Ce tableau cache par son format synthétique l’engagement, la créativité (dans les domaines du théâtre dialectal, de la chanson, de la poésie) des artistes, enseignants, militants, locuteurs, contrebandiers linguistiques qui font vivre au quotidien cette langue dont l’usage reste vivace aussi bien en France que dans la région transfrontalière dans laquelle elle est parlée.

1975

10 octobre : réforme du système officiel d’orthographe luxembourgeoise.

 

23 octobre : création de l’association francique « Hemechsland a Sprooch » dans le pays thionvillois.

1976

Du 29 mars au 3 avril : « Semaine culturelle francique » organisée par « Hemechsland a Sprooch » dans le pays thionvillois.

 

24 octobre : constitution de l’association « Arelerland a Sprooch » dans la région d’Arlon (Belgique).

1977

Octobre : début du travail sur la « Mémoire collective » menée dans le bassin houiller lorrain par Jean Hurstel et son équipe (Action Culturelle du Bassin Houiller Lorrain (Acbhl/ Scène Nationale)). Ce travail donnera lieu à 12 publications et à la création d’un nombre important de spectacles théâtraux et de créations vidéo.

 

19 novembre : première « Fränkéchen Owend », soirée francique animée par le groupe musical « Déi vum Museldall » dans le pays sierckois.

1978

Osmose du mouvement francique et d’une partie du mouvement antinucléaire.

 

Luttes contre l’implantation de centrales nucléaires à Cattenom (Moselle) et Remerschen (Luxembourg).

 

Parution du premier volume de « L’Atlas Linguistique de la Lorraine germanophone ».

1979

Janvier : création de l’association francique « Wéi laang nach ?.. » à Hunting (Moselle).

 

Octobre : première « Semaine Internationale Francique Mosellane » dans le pays d’Arlon (Belgique). Org. : « Arelerland a Sprooch ».

1980

Création de l’association francique « Bei uns dahem » dans le bassin houiller lorrain.

 

Parution du dictionnaire français-luxembourgeois (Rinnen-Reuland).

1981

9 & 10 mai : « Congrès francique » à Vigy (Moselle). Org : « Wéi laang nach ?.. ».

 

Les associations « Bei uns dahem » et « Wéi laang nach ?.. » participent à la rédaction du rapport Giordan (Ministère de la Culture).

1982

Création du spectacle « Chroniques frontalières/ Grenzgeschichten » par l’équipe de l’Acbhl/ Scène Nationale à Petite-Rosselle.

 

Publication du recueil de recettes de cuisine Prutschel Eck, fruit d’un travail d’action culturelle culinaire, basé sur le recueil de la parole et des anecdotes familiales, mené autour des communautés habitant le bassin houiller lorrain.

 

21 juin : parution de la circulaire Savary au Bulletin Officiel de l’Education Nationale. Les principaux syndicats enseignants mosellans, le SNI 57/FEN et le SGEN-CFDT Moselle prennent position en faveur du francique à l’école.

 

17 septembre : première rencontre des associations franciques de Moselle en vue de la constitution d’une « Fédération pour le lothringa Platt ».

 

Une enquête menée en 1982 par le Syndicat Général de l’Education Nationale (SGEN/CFDT) du secteur de Bitche (Moselle) fait apparaitre que, sur 2 200 élèves du pays de Bitche, 70 % sont dialectophones…

 

L’enquête réalisée en 1982 par le sociolinguiste Daniel Laumesfeld sur 1084 habitants du pays de Sierck (Moselle) révèle que 48,2 % de la population a pour langue maternelle ou langue seconde le francique luxembourgeois, soit près d’une personne sur deux !

1983

Les revendications de l’ensemble du mouvement francique se heurtent au blocage total de l’administration de l’Académie de Nancy‑Metz.

 

Du 16 au 18 juin : « Muselfränkéch oni Grenzen », premier festival itinérant transfrontalier regroupant 10 groupes musicaux franciques.

 

1er octobre : adoption de la Charte de la « Fédération pour le lothringa Platt ».

1984

Publication du premier numéro de la revue « Frontières » (revue de l’Action culturelle du Bassin Houiller Lorrain/Scène Nationale).

 

7 février : création de l’association francique « At Knäzja » en Rhénanie-Palatinat (Allemagne).

 

24 février : le luxembourgeois devient langue nationale au Luxembourg.

 

15 & 16 septembre : Colloque « Comment enseigner le francique ? » à Eblange (Moselle). Org : « Fédération pour le lothringa Platt ».

 

Inauguration du premier panneau toponymique francique à Bouzonville et installation de 20 panneaux en francique dans le secteur de Bouzonville.

1987

Création au centre d’action culturelle de Saint-Avold, de « Schwätze Platt,… c’est chic ! » (parler platt c’est chic), premier festival interdisciplinaire francique de Lorraine à l’initiative de l’Acbhl/scène nationale.

Création de l’émission vidéo « E vierdelstunn im kohlekaschde » (un quart d’heure dans la caisse à charbon), émission réalisée par le pôle vidéo de l’Acbhl/Scène Nationale.

1991

Décès de Daniel Laumesfeld, sociolinguiste mosellan et inspirateur du mouvement francique, à l’âge de 36 ans.

1994

Publication aux Editions Serpenoise du livre de contes en francique De Nittnix un anner Zählcher (premier ouvrage en francique édité par Editions Serpenoise).

1999

Octobre : première du festival « Mir redde Platt » (nous parlons platt) à l’initiative de la Ville de Sarreguemines et avec le soutien du Ministère de la culture, du Conseil régional de Lorraine et du Département de la Moselle.

 

30 juillet : réforme du système d’orthographe de la langue luxembourgeoise.

2000

26 novembre : création en Rhénanie-Palatinat du collectif littéraire francique transfrontalier « Die bosener Gruppe ».

2001

Premier numéro de la revue littéraire trilingue « Paraple » (en 2013, n° 25) publiée par l’association francique « Gau un Griis ».

2002

Octobre : première édition du « Musek & Greechen » à Sierck‑les‑Bains.

 

Org : « Association Culturelle du Val Sierckois » (12e édition en 2013).

2003

Installation du Conseil académique des langues et cultures régionales.

2004

Publication de La Charte des parlers franciques. Les éditions Assimil publient Le platt lorrain de Poche.

2005

Rentrée scolaire : pour la première fois, un fonctionnaire de l’Éducation nationale est affecté à temps complet pour l’enseignement du francique luxembourgeois dans le pays sierckois (Moselle).

2008

10 janvier : publication au Journal Officiel d’une parenthèse stipulant que l’allemand n’est pas la forme écrite du francique luxembourgeois.

2009

Motion de la FSU Moselle en faveur du francique.

2010

Du 10 mars au 12 avril : première du festival « Mir schwätze Platt » (nous parlons platt) à l’initiative de la ville de Forbach et avec le soutien de la Région de Lorraine et en coopération avec la ville de Sarreguemines.

2011

Rentrée scolaire : un poste d’itinérant pour l’enseignement du luxembourgeois-langues et culture régionales est officiellement mis en place, suite à une campagne menée par le SNUipp, principal syndicat enseignant de Moselle.

2012

Les éditions First publient Le platt Lorrain pour les Nuls, de Marielle Rispail, Marianne Haas-Heckel et Hervé Atamaniuk.

2013

Février : une motion en faveur des langues régionales et notamment du francique est adoptée à l’unanimité lors du Congrès de la FSU à Poitiers.